Le Rituel

by La Fièvre

/
  • Streaming + Download

    Includes high-quality download in MP3, FLAC and more. Paying supporters also get unlimited streaming via the free Bandcamp app.

      name your price

     

1.
04:05
2.
3.
03:29
4.
03:32
5.

credits

released May 28, 2017

Musique & Textes : La Fièvre

Réalisation & Mixage : Victor Hacala & La Fièvre

tags

license

all rights reserved

about

La Fièvre Montreal, Québec

La Fièvre est un duo dark art-pop montréalais qui promet des frissons, des chaleurs et quelques rêves délirants.
#DarkArtPop #Montréal #Féministes

La Fièvre is a dark-art-pop duo from Montreal promising mad chills, blazing heat and delirious dreams.
#Dark-Art-Pop #Montreal #Feminists
... more

shows

contact / help

Contact La Fièvre

Streaming and
Download help

Track Name: La Chienne
je suis la chienne
j’ai couru à la lune
j’ai hurlé sur tous les chemins

puis j’ai vu les hommes
c’était l’une des faces de l’amour
pas une nappe de boue n’avait oubliée ma peau
eux ils puaient leur bonheur et tous ces parfums
leur histoire racontaient ce a quoi j’n’avais pas droit
j’aurais voulu japper je me serais trahi
alors j’ai mis dans mes yeux tout ce qu’ils voulaient du monde

je suis la chienne
j’ai couru à la lune
j’ai hurlé sur tous les chemins

pastis
ils m’ont noyé dans le vin
hashish
ils m’ont brulé mes cheveux
la laisse
ils m’ont l’on passé et je les ai laissé
les restes
ils les ont lancé au sol et je les léché

puis je les ai regardé s’approcher
tendre la main, tendre le point
qu’ils se méfient, car on ne me touche pas
je mords et je tremble sous tous les doigts
et on ne contrôle pas, la chienne

mes illusions de liberté
ont pris l’bord
je vois mieux l’écart
et eux et moi
je remarque en retard
la marque de mes manques
c’que j’attends encore
c’que j’perds en patience
c’que j’espère en vain
c’que j’retarde pour rien

faut dire qu’j’ai eu droit au minimum
j’ai vécu sur des freins
alors qu’j’aurais pu naître homme
et faire mon propre chemin
au lieu de ça

je suis la chienne
j’ai couru à la lune
j’ai hurlé sur tous les chemins
Track Name: Les érables rouges
j’ai lavé mes cheveux à la lavande
j’ai coupé mes cheveux, je les ai brulé
avec de la sauge et de l’hysope

j’ai plongé mon corps dans l’eau froide
je l’ai massé à l’huile de néroli

j’ai oublié son nom
la couleur de ses yeux
où il habitait et nos histoires malheureuses

tout ce que je sais, c’est que, je ne retournerai pas
saigner dans la forêt d’érables rouges

non, je ne retournerai pas
saigner dans la forêt d’érables rouges

tout ce que je sais, c’est que, je ne retournerai pas
saigner dans la forêt d’érables rouges

j’ai bu une infusion, de pin, de menthe
j’ai allumé l’encens, je l’ai respiré
à base benjoin, et de laurier
j’ai fumé des feuilles de basilic
je me suis saoulé aux plus fortes potions

j’ai oublié ses lois
le son de sa voix
son visage et nos histoires malheureuses

tout ce que je sais, c’est que, je ne retournerai pas
saigner dans la forêt d’érables rouges

non je ne retournerai pas
saigner dans la forêt d’érables rouges
Track Name: Sans rêve
le dos collé sur la sueur du mur, attendre
ne plus avoir le souffle de le reprendre

ne plus avoir de rêve
ne plus croire à la mort
vivre le temps en saccades
voir l’espace prêt à fendre
assassiner l’absent
ne plus savoir qui croire

se vider de sa foi, avoir le regard ivre
divisée, divaguer et nourrir son vertige

ne plus avoir de rêve
ne plus croire à la mort
vivre le temps en saccades
voir l’espace prêt à fendre
assassiner l’absent
ne plus savoir qui croire

affalée au sol pour ne pas tomber
les yeux engourdis et le corps défait
de la braise au front, de la glace à la nuque
avoir les membres vides et la gorge avide

suspendue au fil d’un ennui chimique
se tordre les doigts rester dans la fuite
hésiter à se rendre et craindre la suite
hésiter à se rendre et craindre la suite
Track Name: Gauchetière
entre Viger, Saint-Urbain, René-Levesque, St-Laurent
empoisonnement
à qui ce corps déformé? C'est alarment
sont tatoués sur son torse des signes envoutants

poison, potion j'avoue c'est ma passion
je suis une fille du dragon, je fais des invocations
aie peur des sœurs nous sommes ton cauchemar
évite le quartier chinois lorsqu'il se fait tard

on se terre dans le noir, on évite les regards
Gauchetière le rendez-vous des sorcières
à la pâtisserie, La dua, bubble tea,
Yao Ming est très gentil, il sait de quoi j'ai envie

reste poli, Elly Kedward est mon ami
j'ai faim, j'ai pas mangé d'enfants, depuis très longtemps
le sabbat, c'est sympa, mais il faut avoir le temps
en enfer Lucifer-Papa compte sur moi

***
ausiodé tébola voij
plu rouj out
rouj out torf

ronge tes ongles je connais les signes pour faire la foudre
je sors mon sabre et puis ma poudre
je sors mon scalpel pour le rituel
j'ai mi untel sur l'autel attend le carnage

aucun dérapages, je garde mes ennemis dans des cages
t'as pas honte à ton âge d'en avoir des frissons
t'es pitoyable, tu peux rester sous la table
Nous les minables on en fait des infusions

tu sais la magie c'est un jeu d'énergie
range tes bougies ou je jette un sort sur ta mère
t'as vraiment pas d'flair, tu tapes sur les nerfs d'une sorcière
j'te conseille de te taire ou demain on t'enterre.

je suis trop bonne, j'ai serrée la main de Beth Gibbons
des déesses de magie noire comme nous, y'en a pas des tonnes
faut avoir les bonnes armes pour faire touche à tous les coups
quand je te vois comme tu trembles j'avoue que c'est à mon goût

je passe derrière le comptoir, je demande Lu Shuo
il est content de me revoir, il me donne des cadeaux
gui bodhisattvas, kouei, dao,
de jolis jouet pour les reines du tarot

c'est pas exprès, sans excès, je m'ensorcelle
je vois noir, bleu marin, il n'y a plus de soleil
je vis ma mort trois fois, mangée par un chien
mais ce cauchemars au moins il m'appartient

ausiodé tébola voij
plu rouj out
rouj out torf

tu sais la magie c'est un jeu d'énergie
ranges tes bougies ou je jette un sort sur ta mère
t'as vraiment pas d'flair, tu tapes sur les nerfs d'une sorcière
j'te conseille de te taire ou demain on t'enterre.

Jiner, édeu gnu, éhi jam, lasé hut
Erematrus, tro nute houji oub ganr
Ernud ren el rus, patut rilf sap ten, mèv sat
Eretno nèmu, eraited ill sonc

la magie c'est un jeu d'énergie
range tes bougies ou je jette un sort sur ta mère
t'as vraiment pas d'flair, tu tapes sur les nerfs d'une sorcière
j'te conseille de te taire ou demain on t'enterre.
Track Name: Nous reculons
et voilà Rimouski vieux varech
qui avance mineur sur la grève
et s’approche l’essaim tranchant
des eaux bruyantes

c’est la malédiction de la berge
sa guerre blanche et usée
et nous voilà buvant à la mer
vivante et salée

on entend le chant froid
dans le fossé
ça arrache le dernier rêve
aux gencives

nous levons tous nos yeux à la fois
de là où la neige se garde
et où le vent est sans repos

la mer se gèle
le rituel s’achève
nous reculons

au bout du quai
le vent déchire les paupières
pour la première fois je vois
nous voyons

les bêtes des vagues
sorcières marines
fantômes liquides
goulka

les doigts dans l’eau glacée
pour l’accueillir
dans le ventre
le tremblement

lorsqu’elle apparaît
je
lui appartiens

la mer se gèle
le rituel s’achève
nous reculons